Adel Taarabt

Adel Taarabt est né le 24 mai 1989 à Mazguitam au Maroc. Dès l’âge de 9 mois, sa famille rejoint la France, à Berre L’étang dans la région de Marseille. C’est au Berre SC puis à Vitrolles que le marocain débute sa vie footballistique avant de rejoindre le centre de formation du RC Lens à l’âge de 12 ans.

Départ vers l’Angleterre et enchainement de clubs

Jouant 2 matchs avec Lens en Ligue 1 durant la saison 2006/07, Taarabt s’engage durant le mercato hivernal avec Tottenham en prêt avec une option d’achat de 4M d’euros, finalement levée en juin 2007 par les Spurs.

Pour acquérir du temps de jeu, il est file en prêt en mars 2009 à Queens Park Rangers. Renouvelé durant l’été 2009, QPR décide de lever l’option d’achat de 1,20M d’euros. Adel Taarabt se révèle un joueur talentueux au point d’être titré Meilleur joueur de Championship durant la saison 2010/11.

Passé en prêt à Fulham durant la saison 2013/14, il perd son poste de titulaire la saison suivante et décide de changer d’air.

Parcours tumultueux entre Italie et Portugal

Adel Taarabt s’engage en prêt à l’AC Milan lors de la saison 2014/15, mais après 16 apparitions, il n’est pas maintenu et devient libre de tout contrat.

Il rebondit alors au Benfica libre où il signe un contrat de cinq ans. Mais en septembre 2009, Taarabt se confie dans une interview à France Football où il rapporte son mal-être à Lisbonne.

“Être à l’écart comme ça, ça m’a fait péter les plombs. Le président a ensuite organisé un rendez-vous entre le coach et moi. Je lui ai dit que je ne comprenais pas, que j’avais quand même joué au Milan, en Ligue des champions, en Angleterre pendant plus de six ans, je ne suis pas un gamin” a-t-il déclaré dans cette interview.

Ces déclarations arrivent aux oreilles des dirigeants du Benfica qui décident alors de l’écarter de l’équipe première et de le faire jouer avec l’équipe B du Benfica. Sans temps de jeu durant un an et demi, il décide de partir en prêt au Genoa en janvier 2017 où il peut retrouver du temps de jeu.

Au retour au Benfica, il réintègre l’équipe première sous l’égide de Bruno Lage qui lui fait confiance. Victime de plusieurs blessures, le Benfica finit par résilier son contrat en septembre 2022.

L’international marocain signe alors libre avec le club doyen des Émirats arabes unis, Al-Nasr SC.

Parcours en sélection

Après ses débuts avec les U17 et U19 de l’Equipe de France, Taarabt décide de servir le Maroc. Il débute avec les lions de l’Atlas le 11 février 2009 face à la République tchèque.

En juin 2011, n’étant pas titulaire pour le match face à l’Algérie, il annonce quitter la sélection marocaine. Il retrouve cependant la sélection dès septembre 2011 sous les ordres d’Erik Gerets.

Après une absence de huit années en sélection, il retrouve les lions de l’Atlas sous les ordres de Vahid Halilhodzic en 2019. Au total, Taarabt compte 30 sélections et 4 buts marqués.

Les chiffres

Sa valeur marchande a connu un parcours en dents de scie avec un sommet en janvier 2013 sous Queens Park Rangers à hauteur de 10M d’euros. Il dispose désormais d’une valeur de 2,5M d’euros en 2022.

Adel Taarabt a connu des salaires élevées, notamment au Genoa où il a gagné pas moins de 3 382 000 euros annuel lors de sa première saison en Italie. Lors de sa dernière année au Benfica, il a gagné 1 600 000 euros annuel.

Son dernier salaire au Benfica détaillé:

Salaire par semaine30 769 euros (19 999 850 FCFA)
Salaire par mois133 333 euros (86 666 666 FCFA)
Salaire par an1 600 000 euros

Leave a Reply

Your email address will not be published.