Andy Delort

Chaque été, le mercato offre la possibilité aux joueurs de changer de club et de découvrir de nouveaux horizons. Si certains aiment rester fidèles, d’autres sont des spécialistes pour faire leurs valises : C’est le cas d’Andy Delort. L’international algérien, né à Sète le 9 octobre 1991 a déjà porté les couleurs d’au moins 10 différents clubs.

Il débute le football au FC Sète, club de sa localité de naissance, avant de rejoindre en 2008 l’AC Ajaccio où il va évoluer avec les moins de 18 ans. En fin de saison, il rejoint le Nîmes Olympique en France, après avoir fait des essais concluants au Borussia Dortmund et à Bordeaux.

Chez les Crocos, il fait ses débuts professionnels en Coupe de la Ligue contre Troyes le 25 août 2019 avant de faire sa première apparition en Ligue 2, trois jours plus tard contre le FC Metz. Très peu utilisé, il retourne à Ajaccio en fin de saison. Il franchit un cap, avant d’être prêté à Metz en décembre 2012.

Révélation à Tours et vol pour l’Angleterre

Le 24 juillet 2013, il signe en faveur de Tours pour trois ans, dont une en option. Il perçoit un salaire annuel de 452 400 euros. C’est au Tours FC que Andy Delort va véritablement lancer sa carrière. Il termine la saison co-meilleur buteur de Ligue 2 avec 24 buts inscrits. À l’issue de cette saison, il attise la convoitise.

Dans les derniers instants du mercato d’été 2014, Andy Delort file Angleterre où il rejoint la deuxième division et Wigan, contre un chèque de 4 millions d’euros. Il s’engage pour trois saisons et perçoit un salaire annuel de 844 480 euros.

En Angleterre, tout ne se passe pas comme prévu pour l’international algérien, qui va faire son retour en France, après seulement 11 apparitions et 0 but inscrit.

Voyage en France et au Mexique

Alors que Wigan est relégué en troisième division anglaise, Andy Delort refuse de descendre en League One et fait son retour en France, cette fois-ci à Caen. Il s’engage pour 4 ans où il fait une bonne saison avant de s’envoler pour le Mexique au bout d’une saison.

Il fait six mois à Tigres, club où évolue André Pierre Gignac, puis fait encore son retour en France. Le club mexicain le cède à Toulouse pour 6 millions d’euros le 28 janvier 2017. Au TFC, il va également briller en inscrivant un total de 10 buts en 51 apparitions.

À l’issue de la saison, Toulouse le prête à Montpellier avec option d’achat obligatoire de 4,5 millions d’euros. Le 1 juin 2019, il devient donc un joueur du club Héraultais où il perçoit un salaire annuel de 1628 640 millions d’euros.

Après trois saisons passées à Montpellier où il fait un super duo avec Téji Savanier et empile 106 buts et marque 47 buts, Andy Delort s’engage le 28 août 2021 avec l’OGC Nice pour trois saisons contre un transfert estimé à 10 millions d’euros. Son salaire annuel est alors 1 809 600 euros.

Parcours en sélection

Né en France, Andy Delort choisit le pays de sa mère pour sa carrière internationale et obtient la nationalité algérienne.

Le 16 juin 2019, il fait sa première apparition sous le maillot des Fennecs, en match amical face au Mali et marque son premier but en sélection. Champion d’Afrique 2019 avec l’Algérie, il indique vouloir se mettre en retrait de la sélection en octobre 2021 pour se consacrer à Nice.

A l’écart de la sélection pendant un an, Djamel Belmadi le rappelle en 2022. Delort exprime alors des regrets et ses excuses de sa décision : “J’ai caché des choses au coach sur des problèmes personnels qui m’empêchaient de partir loin de chez moi pendant plusieurs jours. J’aurais dû être plus clair avec lui, plus franc. Je tiens à m’excuser auprès du peuple algérien”.

Malgré ses excuses, les supporters algériens expriment des critiques sur son retour, tout comme certains joueurs du vestiaire, mécontents de son come back.

Les chiffres

Sa valeur marchande est estimé à 16 millions d’euros selon Transfermarkt, sa plus grande valeur de sa carrière.

Evolution de sa valeur marchande au cours du temps :

Juillet 2010Ajaccio100 000 euros
Janvier 2012Metz600 000 euros
Juin 2014Wigan1 750 000 euros
Juillet 2015SM Caen1 500 000 euros
Septembre 2016Tigres5 500 000 euros
Janvier 2017Toulouse4 000 000 euros
Juillet 2019Montpellier12 500 000 euros
Août 2021Nice16 000 000 euros

Son salaire à Nice

Salaire par semaine9 231 euros (6 000 150 FCFA)
Salaire par mois40 000 euros (26 000 000 FCFA)
Salaire par an480 000 euros (312 000 000 FCFA)

By Nadir

Leave a Reply

Your email address will not be published.