Alexander Djiku

Né le 9 août 1994 à Montpellier, Alexander Djiku est un footballeur international ghanéen. Il évolue actuellement au poste de défenseur central.

Après des débuts en junior à Castelnau puis Perpignan, Alexander Djiku est repéré en 2012 par Bastia, où il signera son premier contrat professionnel avec un salaire annuel initial de 211 120 euros, puis 311 760 euros. Le ghanéen est d’ailleurs revenu sur son passage au centre de formation dans une interview à Onze Mondial :

Intégrer un centre de formation, c’était un rêve. Ensuite, quand tu arrives au centre, on te dit : “Seulement un ou deux de votre génération passera pro”. Et là, tu te dis dans ta tête : “Ça va être compliqué”. Surtout qu’à Bastia, les premiers entraînements étaient compliqués. Les autres étaient au-dessus techniquement. Petit à petit, j’ai pris mes marques et fait de bons matchs. Deux ans plus tard, je faisais partie des meilleurs de ma génération. J’ai réalisé une belle progression. Ce qui m’a permis de signer pro. 

Capable de jouer à tous les postes de la défense, Alexander Djiku va s’aguerrir à Bastia. En 2013, il fait sa première apparition avec l’équipe première en 2013, lors d’un match de Coupe de la Ligue contre Evian Thonon Gaillard. Trois ans plus tard, il va marquer son premier but en professionnel lors d’une défaite contre l’Olympique de Marseille (1-2).

En 2017, Bastia le cède à Caen contre un chèque de 2 millions d’euros, en vue d’équilibrer ses comptes avant son passage devant la DNCG, et ainsi éviter une relégation administrative. Il s’engage avec le club caennais pour quatre ans et un salaire annuel de 392 080 euros.

Après une première solide saison, il est annoncé chez les cadors de Ligue 1, mais va finalement prolonger son contrat jusqu’en 2022. Malheureusement, il connaît de nouveau une année galère et ne peut empêcher Caen d’être relégué en fin de saison. Une deuxième descente en deux clubs qui lui apporte un mental à toute épreuve :

Au début, je me disais : “Je suis un chat noir”. Bon, il y avait d’autres joueurs dans l’effectif qui avaient déjà connu des descentes. Au-delà de ça, que ce soit à Bastia ou à Caen, j’ai toujours tout donné. Malheureusement, les clubs sont descendus.  En tout cas, j’ai toujours fait en sorte d’être le plus performant. Je ne regrette rien. C’est dommage pour les supporters qui attendaient énormément de nous. Ce sont des choses qui arrivent dans une carrière. Ça forge le mental. Il faut savoir rebondir. 

Après deux années passées en Normandie, il découvre la Ligue 1 avec Strasbourg. Il devient le transfert le plus onéreux du club alsacien, qui n’a pas hésité à casser sa tirelire pour s’attacher de ses services. Avec un salaire annuel de 1 025 440 euros, il est le quatrième plus gros salaire du Racing.

Le jeune joueur montre du grand professionnalisme, à tel point qu’il prépare ses matchs via Wyscout :

Déjà à Bastia, je demandais toujours à l’analyste de me faire des vidéos sur les attaquants que j’allais affronter. Ensuite, à Caen, j’ai découvert cette application, et c’est encore mieux parce que tu peux regarder les derniers matchs des joueurs en question. Tu te bases vraiment sur la forme du moment de l’adversaire. Et sur la pelouse, ça m’aide énormément, je retrouve beaucoup de choses que j’observe. C’est un travail individuel que je fais en plus des séances vidéo organisées par le club.

Parcours en sélection

Né à Montpellier, Alexander Djiku a choisi d’évoluer avec le Ghana pour sa carrière internationale. Il exprime une grande fierté à porter les couleurs ghanéenne :

C’est le pays de mon père. J’y étais déjà allé une fois avec lui et mon frère pour rencontrer la famille au village, quand je jouais à Caen. C’était pour découvrir mes racines. C’était très fort, un grand moment de vie. Là-bas, tout le monde est heureux, j’ai échangé avec les cousins, les tontons. Là, j’y construis une maison pour pouvoir y aller plus souvent. C’est une grande fierté pour mon papa, lui faire plaisir il n’y a rien de plus beau. Porter ce maillot, c’est une fierté. Ça touche beaucoup mon père aussi, même si à la base, ma famille ghanéenne n’était pas au courant que j’étais en sélection, ils l’ont découvert le jour du match à la TV. (Rires.)

Il est appelé pour la première fois le 9 octobre 2020, lors d’une défaite du Ghana face au Mali en Algérie. Convoqué par le nouveau sélectionneur pour la 33e édition de Coupe d’Afrique des Nations au Cameroun.

Les chiffres

Sa valeur est estimée 8 millions d’euros selon les données de Transfermarkt. Une valeur en baisse depuis le début de saison puisque cet été, sa valeur était de 10 millions d’euros.

Evolution de la valeur marchande (via Transfermarkt) :

Juillet 2015SC Bastia100 000 euros
Juillet 2017SM Caen1 250 000 euros
Juillet 2019Strasbourg8 000 000 euros

Le salaire de Alexander Djiku à Strasbourg pour la saison 2022/23 (via Capology.com) :

Salaire par semaine16 154 euros (10 500 100 FCFA)
Salaire par mois70 000 euros (45 500 000 FCFA)
Salaire par an840 000 euros (546 000 000 FCFA)

By Nadir

Leave a Reply

Your email address will not be published.