Jean Evrard Kouassi

Né le 25 septembre 1994 à N’Damien, en Côte d’ivoire, Jean Evrard Kouassi est un footballeur international ivoirien qui évolue au poste d’ailier.

Contrairement à ses autres compatriotes qui ont souvent démarré leur aventure footballistique dans les clubs locaux, Jean Evrard Kouassi n’est pas resté longtemps au Moossou FC où il fait sa formation. Dès ses 18 ans, il rejoint l’Europe où il se lance dans le monde professionnel en Croatie, sous les couleurs de Hajduk Split.

“J’ai commencé avec la Jeunesse Sportive de Bassam où il y’avait pas mal de talents. J’étais l’un des joueurs de Bassam et c’est comme cela j’ai été recruté en centre de formation par Moossou FC quand j’y étais. (…) Après l’équipe nationale avec les U17, je suis partie et j’ai signé en Croatie. A mes 18 ans, je fais deux ans et demi en Croatie” a-t-il raconté plus tard.

L’ivoirien s’installe progressivement dans l’équipe première et réalise une deuxième saison pleine avec 7 buts et 4 passes décisives en 37 matchs toutes compétitions confondues.

Outre une victoire en Coupe de Croatie en 2013, il acquiert de l’expérience au niveau européen en évoluant en Europa League.

La Chine, un tournant dans sa carrière

Le Hadjuk Split lui permet de gagner en valeur marchande, passant rapidement à 2 millions d’euros. Mais au mercato hivernal de 2015, contre toute attente, l’attaquant ivoirien décide de rejoindre le Shanghai SIPG dans le championnat chinois. Il y signe un contrat de deux ans.

“Je suis allé en Chine en Asie. Ce n’était pas dans mes plans mais j’ai été approché par un grand coach qui était là-bas en Chine. En la personne de Sven Goran Erickson qui était l’ex sélectionneur de l’équipe nationale de Côte d’Ivoire, qui m’a appelé. Il était coach à Shanghai donc il m’a fait part de ses projets. J’étais jeune du coup j’ai trouvé intéressant de le suivre c’est ainsi que je suis allé là-bas. Mais c’est vraiment une expérience qui m’a vraiment marqué et franchement je dis merci à Dieu” a-t-il expliqué.

Comme en Croatie, il passe également deux saisons avec le maillot des Aigles Rouges. Il réussit à trouver à 12 reprises le chemin des filets après 48 apparitions.

Du point de vue de sa valeur marchande, son passage à Shanghai n’est pas une réussite, le joueur passant à une valeur de 850 000 euros en novembre 2016.

C’est alors qu’il fait le choix en janvier 2017 de s’engager à Wuhan Zall en deuxième division chinoise. Il y signe libre et va y passer 3 saisons pleines permettant à son club de monter en première division chinoise durant la saison 2018.

Ses bonnes prestations lui permettent de connaître une nouvelle ascension de sa valeur marchande jusqu’à atteindre 3 millions d’euros en décembre 2019.

Retour en Europe pour connaitre “d’autres expériences”

Après sept années passées en Asie, Jean Evrard Kouassi fait son retour en Europe. Dès octobre 2021, il envisageait un départ :

“En décembre je suis en fin de contrat. J’ai tout misé sur l’équipe nationale. Après décembre, je projette peut-être de revenir en Europe pour avoir d’autres expériences. Pour le moment, je vais finir mes matches en équipe nationale et après penser à un club.”

C’est en Turquie où il va le 12 janvier 2022 s’engager pour trois ans et demie en faveur de Trabzonspor avec qui il perçoit un salaire annuel de 1 180 000 euros par an.

Avec seulement 8 matchs toutes compétitions confondues sans marquer le moindre but, il remporte tout de même le championnat turc et la Supercoupe de Turquie. Il décide au mercato estival de rejoindre Karagümrük en prêt d’un an pour disposer de plus de temps de jeu.

Parcours en sélection

Après avoir connu la sélection des moins de 17 et 20 ans, Jean Evrard Kouassi a fait ses débuts en sélection A, en mars 2021.

Il marque pour sa première apparition face à l’Ethiopie, dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d’Afrique 2021.

En décembre 2020, il déclare avoir été approché par la sélection chinoise, mais Kouassi a finalement refusé :

“J’avais été approché pour jouer dans la sélection de Chine et j’ai refusé. Il faut savoir que le sélectionneur de l’équipe nationale de la Chine (Li Tie) était mon coach la saison dernière du côté de Wuhan, et c’est grâce à notre belle performance qu’il a été promu sélectionneur. Du coup, il dit qu’il me voulait en sélection. Il m’a appelé, mais j’ai dit non… Il a insisté.”

Depuis 2021, Kouassi a connu 9 sélections avec les Eléphants et a marqué un but.

Les chiffres

Sa valeur marchande en juin 2022 est de 2 millions d’euros selon Transfermarkt.

Evolution de la valeur marchande :

Janvier 2015Shanghai SIPG2 000 000 euros
Janvier 2017Huwan Zall850 000 euros
Janvier 2022Trabzonspor2 200 000 euros
Septembre 2022Karagümrük2 000 000 euros

Le salaire Jean Evrard Kouassi à Karagümrük :

Salaire par semaine22 692 euros (14 749 800 FCFA)
Salaire par mois98 333 euros (63 916 450 FCFA)
Salaire par an1 180 000 euros (767 000 000 FCFA)

By Nadir

Leave a Reply

Your email address will not be published.