Jérémie Boga

Véritable poison pour les défenses adverses, en raison de ses dribbles déroutants, Jérémie Boga est une merveille dont détient la Côte-d’Ivoire. De l’ASPTT à l’Atalanta en passant par Chelsea, quel est le parcours de l’international ivoirien, né le 3 janvier 1997 à Marseille ?

Après avoir fait ses débuts à l’ASPTT Marseille, club au sein duquel il a rapidement mis d’accord tout le monde, Jérémie Boga rejoint dès ses 11 ans Chelsea en 2009 pour poursuivre sa formation.

Formation chez les Blues

Jérémie Boga gravit les échelons durant 6 années au sein du club Londonien. Il remporte la Youth League en avril 2015 avec les Blues, équivalent de la Ligue des champions opposant les équipes de moins de 19 ans.

Jérémie Boga

A 17 ans et à l’âge de 14 ans, Jérémie Boga signe son premier contrat professionnel avec Chelsea avec un salaire annuel de 904 800 euros. Il ne fait que deux apparitions en présaison, avant d’enchaîner les prêts.

Quand tu quittes Marseille et tes amis pour un environnement différent, sans aucun voisin, c’est compliqué au quotidien. À Chelsea, c’était un autre style de jeu. Là-bas, les petits sont plus costauds physiquement qu’en France. Les deux premières années ont été compliquées surtout physiquement, car techniquement, j’étais au-dessus de la moyenne, a expliqué l’ivoirien lors d’une interview accordée à Winamax.

Suite de prêts

Dans le but de trouver du temps de jeu, Jérémie Boga prolonge son contrat jusqu’en 2019 avec Chelsea, avant de faire son retour en France et signe à Rennes en prêt d’une saison.

Jérémie Boga

Le 18 septembre de la même année, il fait sa première apparition avec le club Breton. Il dispute au total 31 matchs et inscrit trois buts avant de changer d’air pour l’Espagne.

Jérémie Boga rejoint ensuite l’Espagne et Grenade, avec qui il fait également une année pas trop convaincante (27 apparitions et 2 buts marqués).

De retour à Chelsea, il est titularisé lors de la première journée de la saison 2017-2018. Mais quelques jours après, il est à nouveau envoyé en prêt, cette-fois ci du côté de Birmingham. Il fait une saison avec les Blues où il prend part à 34 rencontres et marque deux buts.

Durant cette période, sa valeur marchande n’évolue pas, stagnant aux alentours des 2,5 millions d’euros.

Changement d’air en Italie

Jérémie Boga

Après avoir donc enchaîné des prêts à Rennes, Grenade et Birmingham, Jérémie Boga est définitivement vendu par Chelsea à Sassuolo, contre un chèque de 3,5 millions d’euros. Il a perçu un salaire initial de 784 160 euros.

Dans une interview accordé à la BBC, Jérémie Boga est par la suite revenu sur ses années à Chelsea. Il n’en garde aucun regret :

Être à Chelsea et être prêté était certainement un peu frustrant pour moi, mais cela n’a pas été une surprise non plus. À ce moment-là, les jeunes joueurs n’avaient pas beaucoup d’opportunités à Chelsea, donc la meilleure option pour moi était de partir et de mûrir en prêt. Je ne juge pas Chelsea pour ne pas m’avoir accordé autant de temps sur le terrain. Chacun a son propre chemin et j’ai simplement suivi le mien. Peut-être aurais-je pu avoir des périodes de prêt plus longues dans le passé, peut-être deux ans au lieu d’un an seulement, mais quand j’ai finalement décidé de quitter Chelsea pour venir ici (à Sassuolo ndlr), j’ai pris la décision parfaite pour ma carrière.

Chez les Neroverdi, Jérémie Boga retrouve toutes ses sensations. Virevoltant, il devient très rapidement l’un des meilleurs joueurs en Serie A. Il voit entre temps son salaire annuel passée à 965 120 puis 904 800 euros. Après quatre saisons à Sassuolo, il marque 18 buts en 102 apparitions.

Départ pour l’Atalanta

Un temps, il est annoncé à l’OM, club qu’il chérie depuis son enfance :

Est-ce que je pense à l’OM parfois ? C’est vrai que depuis tout petit, Marseille c’est un club qui me fait rêver. Je suis né à Marseille. Tout jeune qui est né à Marseille rêve de jouer à l’OM. Après, des regrets d’être parti si tôt, non. Je pense qu’on a pris bonne décision avec mes parents de partir à Chelsea, surtout quand on a vu le projet. C’était la meilleure décision que je pouvais prendre.

Jérémie Boga a finalement rejoint l’Atalanta Bergame en prêt en janvier 2022 avec une option d’achat de 22 millions d’euros. Durant cette saison, il marque deux buts en 22 rencontres, et tape dans l’oeil des dirigeants.

Le 1 juillet 2022, l’Atalanta lève l’option d’achat de l’attaquant ivoirien. Il perçoit désormais un salaire annuel de 1 200 000 euros.

Parcours en sélection

Après avoir fait une dizaine d’apparitions avec les moins de 19 ans de l’équipe de France, Jérémie choisit la Côte-d’Ivoire pour sa carrière internationale en 2017.

C’est un rêve de pouvoir représenter la Cote d’Ivoire. Pour moi la sélection ivoirienne c’était le choix du cœur et c’est un honneur pour moi de pouvoir suivre les traces de joueur comme Yaya Touré ou Didier Drogba, deux exemples de la Cote d’Ivoire et du football. C’est clair que c’est dans un coin de ma tête, chaque joueur de football rêve de disputer une Coupe du Monde avec son pays donc oui j’y pense, c’est un objectif pour moi », a déclaré le joueur lors d’une interview.

Le 10 juin de la même année, il fait sa première apparition avec les Eléphants lors d’une rencontre comptant pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2019, perdue face à la Guinée. Il compte actuellement 8 sélections avec l’équipe nationale.

Les chiffres

Sa valeur marchande actuelle est de 19 millions d’euros selon Transfermarkt alors qu’il évolue à l’Atalanta.

Evolution de la valeur marchande :

Juillet 2018Sassuolo 2,5 millions d’euros 
Janvier 2022Atalanta (prêt)20 millions d’euros 
Juillet 2022Atalanta 19 millions d’euros 

Salaire du joueur :

Salaire par semaine23 077  euros (15 126 588 FCFA)
Salaire par mois100 000 euros (65 548 330 FCFA)
Salaire par an1 200 000 (786 579 956 FCFA)

By Nadir

Leave a Reply

Your email address will not be published.