Olivier Ntcham

Né le 9 février 1996 à Longjumeau, une commune française située au sud de Paris, département de l’Essonne, Olivier Ntcham est un footballeur évoluant au poste de milieu de terrain. Son poste de prédilection est milieu de terrain central, mais il peut jouer comme milieu offensif ou milieu défensif.

Lancement à City

Ntcham intègre son premier club de football, Chennevières FC, à l’âge de 8 ans. Il quitte la France en 2006 pour vivre avec ses parents au Canada. Sur place, il rejoint l’Association de soccer du Sud-Ouest de Montréal (ASSOM). Deux ans plus tard, Olivier Ntcham revient dans l’Hexagone et passe par VGA Saint-Maur, Paris FC et Le Havre AC avant de rejoindre le centre de formation de Manchester City en 2012.

Olivier Ntcham

Dans une interview accordé à Onze Mondial, a évoqué ses chances de percer à Manchester :

Au début, bien sûr. Je me disais : “Il y a un truc à faire”. Mais au fur et à mesure du temps, quand tu vois le déroulement des choses, tu comprends que ce n’est pas réellement le joueur qui compte mais plus l’aspect financier. Exemple : tu as un mec qui gagne 10 000 euros par mois et un autre qui en touche 800 000, tu ne peux pas mettre celui qui gagne 800 000 sur le banc et celui qui gagne 10 000 sur le terrain. Ce n’était que l’aspect financier. Et puis, c’était logique aussi, tu ne peux pas acheter un joueur 10, 15, 20, 25 millions d’euros et le mettre sur le banc pour aligner un joueur acheté 1 ou 2 millions.

Olivier Ntcham signe son premier contrat professionnel à Manchester City en 2013 pour quatre saisons. Il s’est illustré sur la saison 2014-2015 en jouant à 100% des matchs de la réserve des Cityzens dans la Premier League International Cup, une compétition remportée par son équipe cette année-là.

Le 31 juillet 2015, le milieu de terrain franco-camerounais débarque au Genoa dans le cadre d’un prêt d’une durée de deux ans avec option d’achat. En deux saisons en Italie, Ntcham a fait 41 apparitions avec 3 buts au compteur. En Italie, il fait face au racisme :

En fait, ce n’était pas du racisme. Ils ne me disaient pas : “Sale noir”. Mais parfois, lors d’une perte de balle, tu pouvais ressentir qu’on t’incendiait plus qu’un autre. Lors d’un match face à Bologne, au moment où je je suis parti à l’échauffement, mes propres supporters étaient en train de m’insulter, ils disaient : “Oh non, pas lui” ou “Retourne à Manchester City”. Sachant que j’entendais tout puisque la zone d’échauffement se trouvait très près des tribunes. Je suis ensuite entré sur le terrain à la 90ème minute, il restait 3 ou 4 minutes de temps additionnel. Premier ballon touché, je tire. Je crois qu’au moment où je tire, j’étais quasiment au milieu de terrain. J’ai fait ça parce que j’étais énervé, on venait de m’insulter gratuitement alors que moi, je n’avais rien à avoir, l’équipe perdait 1-0. Deuxième ballon, Adel Taarabt me trouve à l’entrée de la surface et j’envoie une mine et je marque. Et là, boum, j’explose ! Je cours partout et j’insulte tout le monde. Il fallait que ça sorte, ce n’était pas possible.

Attiré par les progrès de Ntcham, le Celtic Glasgow a dépensé 5 millions d’euros pour convaincre Manchester City de laisser filer le joueur. En 4 ans au Celtic FC, Olivier Ntcham a marqué 24 buts en 147 apparitions.

Le transfert de trop

Après un court prêt de 6 mois à l’Olympique de Marseille, durant laquelle il n’a fait qu’un total de 6 apparitions. Une présence qui n’était pas du goût du coach de l’époque, André Villas Boas qui n’a pas caché son désaccord et a fini par démissionner :

L’une des choses convenues entre nous, c’était que nous ne signerions aucun joueur sans la validation du coach. Je me réveille, et je vois que nous avons recruté Ntcham. Ntcham ! Je n’ai pas dit oui pour Ntcham. Nous n’avons pas eu de conversation où j’ai dit oui à Ntcham. Donc je suis parti.

Le milieu de terrain rejoint Swansea City en tant que joueur libre. Le contrat du joueur est valable jusqu’au 30 juin 2024.

Après avoir signé pour le club anglais, dans une interview accordée aux médias du club, il n’a pas caché son soulagement de pouvoir commencer un nouveau défi :

Je suis vraiment excité parce que c’est un nouveau défi dans ma vie et dans ma carrière. Je veux me mettre à jouer des matchs et revenir sur le terrain. C’est le bon club pour moi, car ma priorité était de jouer, et non d’aller quelque part et de rester sur le banc ou de ne jouer que quelques matchs. Je veux jouer autant de matchs que possible.

Parcours en sélection

Olivier Ntcham a joué pour toutes les catégories de jeunes de l’équipe de France, allant des U16 aux Espoirs. De 2017 à 2019, il fait 20 apparitions pour l’équipe de France espoirs, avec un but au compteur.

A l’âge de 26 ans, en mai 2022, le milieu de terrain choisi cependant la nationalité sportive camerounaise. Il a joué son premier match officiel sous le maillot du Cameroun le 23 septembre 2022.

Interrogé sur sa décision de finalement représenter le Cameroun, il a répondu dans une interview accordée à FECAFOOT TV :

Le Cameroun auparavant était dans un coin de ma tête. On s’était eu au téléphone avec Seedorf, mais ce n’était pas le bon timing pour moi. J’avais un Euro à faire avec les espoirs en équipe de France et on m’avait appelé en décembre pour le Cameroun, mais je leur avais dit que je m’étais déjà engagé avec l’équipe de France U21.

Les chiffres

La valeur marchande la plus élevée d’Olivier Ntcham est de 5 millions d’euros. Ce chiffre a été relevé en février 2020, à une époque où le joueur était sous contrat avec Celtic Glasgow.

Evolution de la valeur marchande (via Transfermarkt) :

Novembre 2015Genoa CFC1 500 000 euros
Mars 2018Celtic Glasgow2 750 000 euros
Juin 2021Olympique de Marseille3 000 000 euros
Octobre 2022Swansea City2 800 000 euros

Le salaire d’Olivier Ntcham à Swansea City pour la saison 2022/23 (via Capology.com) :

Salaire par semaine31 148 euros
Salaire par mois134 976 euros
Salaire par an1 619 712 euros

Leave a Reply

Your email address will not be published.