Ramy Bensebaini

Né le 16 avril 1995 à Constantine, une commune du Nord-Est de l’Algérie, Ramy Bensebaïni est un footballeur international algérien évoluant au poste de défenseur. Il évolue habituellement arrière gauche, mais sa polyvalence lui permet d’être positionné en défenseur central ou en milieu gauche.

Tests et plaisirs de la nuit

Ramy Bensebaïni commence son initiation au football dans un club de sa ville natale. En 2007, le joueur rejoint le Paradou AC pour y poursuivre sa formation. C’est dans ce club que le défenseur signe son premier contrat professionnel et joue ses premiers matchs en pro.

Bensebaïni est prêté au K. Lierse SK après plusieurs essais dont un à Arsenal où il en garde beaucoup de souvenirs :

J’en ai encore des photos. Ça devait être en 2012. Jean-Marc Guillou a parlé avec Arsène Wenger, qu’il connaissait. Je suis donc parti à Londres, en m’entraînant avec les Koscielny, Giroud, Mertesacker, Wilshere pendant un mois. Je m’entendais bien notamment avec Sagna et Chamakh. À la fin du stage, le coach Wenger m’a expliqué qu’il souhaitait me garder. Sur les six entraîneurs du club, cinq étaient convaincus pour que je reste. Mais je ne pouvais pas car je n’avais pas de passeport européen… C’est comme ça. C’était une belle expérience. Au niveau des essais, j’avais également été à Porto et à Nice où je m’étais rapidement blessé. À ce moment, je pars en Belgique (à Lierse), et tout commence.

Il découvre alors le championnat de première division belge sur la saison 2014-2015. Il enchaîne ensuite un nouveau prêt, mais cette fois à Montpellier. Il a fait respectivement 29 et 25 apparitions avec les deux clubs.

Ramy Bensebaïni

Le 5 juillet 2016, le défenseur est recruté par Rennes. Le montant du transfert est fixé à 2 millions d’euros.  Rolland Courbis, qui avait été son entraîneur à Montpellier et qui était devenu conseiller du président du Stade de Rennes, a beaucoup contribué à la réussite de l’opération. Il a expliqué cela dans un entretien accordé à El Haddef TVpropos rapportés par 2022mag.com :

J’ai insisté pour qu’on le prenne à Rennes. Bensebaïni est un défenseur moderne capable de jouer dans plusieurs postes, c’est ce qui fait sa force. Il doit toutefois se réveiller et travailler dur, car rien n’est acquis. Ça reste une valeur sûre c’est pourquoi on l’a fait signer pour une longue durée. Il a les qualités pour s’imposer à Rennes mais il faut qu’il se réveille un peu.

Cependant, l’algérien peine à rester concentré sur le football et et se laisse happer par les joies de la nuit :

Quand je suis parti en Belgique (à Lierse), dans ma tête, j’étais un peu jeune. J’y allais pour jouer sans vraiment me prendre la tête. Par contre, quand j’ai débarqué à Montpellier (en 2015), c’était plus compliqué, c’est une ville qui ne dort pas la nuit. En deuxième partie de saison, vu que j’avais pas trop de temps de jeu, j’ai encore plus galéré à rester concentré sur le football. Cette ville bouge trop, les gens sortent trop ! Même si je restais sérieux, je me suis peut-être parfois un peu trop laissé tenter. Finalement, venir à Rennes a été un déclic. Je me suis dit qu’il fallait que je sois plus sérieux, que je travaille davantage, que mon hygiène de vie devait être au top : bien dormir, bien récupérer… Aujourd’hui, je me sens beaucoup mieux.

Montée en puissance en Bundesliga

L’international algérien est resté 3 saisons à Rennes. Il a fait 98 apparitions sous le maillot du Stade Rennais et marque 5 buts pour le club. Le 14 août 2019, Ramy Bensebaïni quitte la France pour s’engager dans l’équipe du Borussia Mönchengladbach. Le montant du transfert est évalué à 8 millions d’euros hors bonus.

Ramy Bensebaïni est parvenu à s’imposer parmi les joueurs les plus importants de son nouveau club. Il est même classé parmi les meilleurs défenseurs de la Bundesliga sur la saison 2020-21, grâce à ses prestations de haut niveau couronnées par 5 buts et 3 passes décisives en 19 apparitions.   

Ramy Bensebaïni

Dans un entretien accordé à BBC Afrique, propos rapportés par DZ Foot, le joueur s’est confié sur la différence entre la Ligue 1 et le championnat allemand :

J’ai l’impression que tout est plus carré en Allemagne qu’en France. Au début, je suis arrivé deux ou trois fois en retard et le coach (Marco Rose) m’a dit “Ici tu n’es pas en France, tu es en Allemagne”. Même si je lui ai expliqué qu’il y avait du trafic, il m’a dit que “ce n’est pas (son) problème, si tu dois sortir une heure avant tu sors une heure avant.

Parcours en sélection

Ramy Bensebaini est un joueur régulier de la sélection des Fennecs. Il compte 2 matchs joués avec l’équipe d’Algérie U17 et 3 rencontres avec les Espoirs. Sa première convocation en équipe nationale algérienne date du 8 novembre 2015 :

C’était face à la Tanzanie avec le coach Gourcuff. Je m’en rappelle très bien. Je voyais mon nom partout dans les journaux. C’était un rêve. Ma famille était si fière de moi… Ils m’ont dit qu’il fallait désormais travailler sérieusement pour conserver ma place. Sur le terrain, aujourd’hui, mon petit problème, c’est la concentration. Parfois, ma tête, je ne sais pas où elle part. C’est mon petit défaut, je me dois de l’améliorer.

Cependant, il lui a fallu attendre jusqu’au 7 janvier 2017 pour enfin avoir l’opportunité d’honorer sa première sélection. Jusqu’à ce jour, le défenseur compte 50 sélections avec l’Algérie. Il a 6 buts au compteur.

Les chiffres 

La valeur marchande la plus élevée relevée jusqu’ici de Ramy Bensebaini est de 22 millions d’euros. Le joueur a été évalué à ce chiffre entre février et décembre 2021.

Evolution de la valeur marchande (via Transfermarkt) :

Juillet 2016Stade Rennais2 000 000 euros
Juin 2018Stade Rennais8 000 000 euros
Décembre 2019Borussia Mönchengladbach12 000 000 euros
Novembre 2022Borussia Mönchengladbach20 000 000 euros

Le salaire de Ramy Bensebaini à Mönchengladbach pour la saison 2022/23 (via Capology.com) :

Salaire par semaine36 538 euros
Salaire par mois158 333 euros
Salaire par an1 900 000 euros

Leave a Reply

Your email address will not be published.