Sofyan Amrabat

Né le 21 août 1996 à Huizen aux Pays-Bas, Sofyan Amrabat, est un footballeur international marocain évoluant au poste de milieu de terrain.

A l’instar de son grand frère plus connu Nordin Amrabat, Sofyan Amrabat débute lui aussi le foot avec le HSV De Zuidvogels. Trois ans après, il est repéré par le FC Utrecht et intègre l’Académie pour poursuivre sa formation.

Lancement à Utrecht

Le 12 novembre 2009, il signe son premier contrat professionnel au FC Utrecht à l’âge de 17 ans. Le joueur déclare par la suite vouloir faire comme son grand-frère :

“J’ai envie d’atteindre la même chose que mon frère. J’étais présent lors de son contrat, ça fait énormément plaisir qu’il fasse la même chose pour moi. Il est très content pour moi malgré qu’il est critique dans ses avis. Il m’a suivi lors de ma Coupe du monde 2013 avec les U17 et m’a donné beaucoup de conseils pour devenir pro. Aujourd’hui, c’est fait.”

Il joue les deux premières saisons avec l’équipe réserve et dispose de quelques matchs avec les A avant de s’y imposer durant la troisième saison. Il jouera pas moins de 38 matchs pour 4 passes décisives et un but toutes compétitions confondues. Sofyan Amrabat impressionne son monde et attise la convoitise.

Passages manqués au Feyenoord puis à Bruges

Lors du mercato d’été 2017, Utrecht le cède au Feyenoord contre un chèque de 4 millions d’euros. Le joueur signe un contrat de 4 ans et perçoit un salaire annuel de 458 432. Barré par la concurrence qui lui bloque la possibilité d’être titulaire, il ne passera qu’une seule saison à Feyenoord (37 matchs dont 6 en Ligue des champions pour un total de 2 buts et 2 passes décisives) avant de quitter les Pays-Bas, à la recherche de la lumière.

Le 24 août 2018, le joueur signera finalement un contrat de 4 ans au sein du Club Bruges pour un montant de 2 millions d’euros et un salaire annuel de 653 420 euros.

Comme à Feyenoord, le joueur marocain ne va passer qu’une seule saison chez Les Gazelles avec un total de 29 matchs et un but.

Envolée en Italie

Pour retrouver du temps de jeu et surtout son poste de prédilection, Sofyan rejoint le Hellas Vérone, nouvellement promu, en prêt.

Rapidement, il démontre tout son talent et attire la convoitise après une saison pleine (34 matchs et un but)

Il va attirer le regard des plus grands clubs d’Italie, tels que les deux Milans, la Fiorentina et le Napoli. Le Helas Vérone lève l’option d’achat du joueur marocain pour 3,5 millions d’euros et le revend à la Fiorentina pour 20 millions d’euros, bonus compris. Il signe alors un contrat de 5 ans et perçoit un salaire annuel de 2 292 160 euros.

Très rapidement, Sofyan Amrabat va s’imposer dans le XI titulaire avec une saison pleine de 33 participations. Il fait partie depuis son arrivée à la Fio des meilleurs joueurs africains évoluant en Serie A. Il perçoit un salaire annuel de 2 211 200 euros.

Malgré une infraction aux règles alors mises en place pour lutter contre le COVID et l’interdiction des déplacements en Sélection nationale et l’arrivée de Cesare Prandelli comme nouveau coach, Sofyan Amrabat continue d’impressionner en Serie A au point de voir un intérêt du Milan AC au mercato estival 2021. La Fioentina refusera une offre de 20 millions d’euros.

Parcours en Sélection

Après avoir connu quatre sélections avec les moins de 15 ans de la sélection néerlandaise, Sofyan Amrabat va finalement tranché pour la sélection marocaine, décision qui fera beaucoup couler d’encre aux Pays bas, comme l’atteste cette déclaration de Johan Derksen, ancien footballeur néerlandais devenu journaliste sportif en 2017 dans l’émission Studio Voetbal :

“Ce jeune est né ici (Pays-Bas), il a été éduqué ici, il prend de notre culture, les Pays-Bas investissent sur lui, il profite de notre richesse pour au final nous remercier en choisissant le Maroc juste parce que l’un de ses grands père est Marocain? Ces jeunes ont l’obligation morale de choisir les Pays-Bas.”

Il intègre l’équipe A en 2017 et fait sa première apparition le 28 mars de la même année face à la Tunisie et sous la houlette du sélectionneur Hervé Renard.

Les chiffres

Sa valeur marchande en juin 2022 est de 10 millions d’euros selon Transfermarkt.

Evolution de la valeur marchande :

Juillet 2017Feyenoord3 000 000 euros
Août 2018Bruges4 500 000 euros
Janvier 2020Hellas Vérone10 000 000 euros
Août 2020Fiorentina20 000 000 euros

Son dernier salaire à la Fiorentina :

Salaire par semaine36 923 euros (23 999 950 FCFA)
Salaire par mois160 000 euros (104 000 000 FCFA)
Salaire par an1 920 000 euros (1 248 000 000 FCFA)

By Nadir

Leave a Reply

Your email address will not be published.