Seko Fofana

Né le 7 mai 1995 à Paris, Seko Fofana est un footballeur franco-ivoirien jouant au poste de milieu de terrain.

Le joueur a intégré son premier club de football, le Paris FC, à l’âge de 9 ans. Il reste près de six ans dans le même club, mais s’engage au FC Lorient en 2010.

Trois ans plus tard, alors qu’il avait 18 ans, Seko Fofana s’envole pour l’Angleterre, sautant sur l’opportunité de poursuivre sa formation à Manchester City.

Dans un entretien avec Sofoot.com, Seko Fofana a raconté son expérience chez les Cityzens :

Quand je pars de Lorient, à 18 ans, je sais que j’arrive dans l’un des plus grands clubs d’Europe et que ma progression sera certaine. En face de moi, j’ai presque les meilleurs joueurs d’Europe. Patrick Vieira a été mon entraîneur avec les jeunes durant la deuxième saison. J’ai pu participer à des tournées, à des entraînements en équipe première… Rapidement, on comprend que l’on n’a rien fait dans le football. J’étais très très loin du haut niveau. Ça se passait super bien avec les jeunes, on avait une génération incroyable avec Jason Denayer, Rony Lopes, Olivier Ntcham, mais par rapport à l’équipe première, c’était autre chose. J’en prenais plein les yeux. J’avais des champions en face de moi.

Le milieu de terrain signe son premier contrat professionnel avec les Cityzens en 2014. Toutefois, avec des chances minimes de jouer avec l’équipe senior de ce grand club de Premier League, il est envoyé en prêt à Fulham (2014-2015) puis au SC Bastia (2015-2016). Au sein de ces deux équipes, il fait respectivement 25 et 33 apparitions et profite d’un temps de jeu correct pour son développement.

Révélation en Serie A

Le 1er juillet 2016, Seko Fofana file à Udinese, en Italie, dans le cadre d’un transfert estimé à 3,5 millions d’euros et gagne notamment durant la saison 2018/19 un salaire de 926 000 euros annuel.

Ses performances sur le terrain ne cessant de s’améliorer, le milieu de terrain voit sa valeur marchande grimper progressivement.

Avant son départ pour le RC Lens, Fofana avait au compteur 119 matchs joués et 13 buts marqués pour Udinese. Il réalise notamment un super match face à la Juventus en juillet 2020 dans une rencontre qui s’avère décisive pour le maintien. Il marque d’ailleurs un but victorieux (2-1) dans les arrêts de jeu. Il raconte :

C’est une libération énorme, même si je peux priver Adrien Rabiot, mon pote, de titre à ce moment-là. J’ai reçu énormément de messages après la rencontre, le buzz était fort. Ça a été un jour historique pour l’Udinese, et c’est jusqu’ici le meilleur moment de ma carrière.

Percée au RC Lens

Malgré un intérêt de l’Atalanta ou encore du Milan, il rejoint le RC Lens, nouvellement promu en Ligue 1 à l’époque, sur un transfert de 10 millions d’euros, bonus compris. Il devient ainsi le joueur le plus cher de l’histoire du Racing Club de Lens. Il n’est pas déçu de son choix :

Je suis venu visiter les installations, le stade, le centre d’entraînement. J’ai aussi discuté avec le coach, Franck Haise, et le coordinateur sportif, Florent Ghisolfi. Ça a fini de me convaincre. Je me suis dit : “Allez, vas-y, c’est un challenge… ” Les gens n’allaient peut-être pas comprendre ou apprécier mon choix, mais tant pis. Je m’en fiche, c’est là que je voulais être.

Après deux saisons avec les Sang et Or, la valeur marchande de Seko Fofana atteint les 30 millions d’euros. Il est nommé capitaine dès sa deuxième saison à Lens.

Alors que son contrat initiale était valable jusqu’en 2024, le joueur est lié à différentes rumeurs de départ lors du mercato estival de 2022, notamment avec le PSG. Finalement, l’international ivoirien signe une prolongation de contrat qui le rattache au club un an de plus.

Dans une interview accordée à L’Equipe, en évoquant les émotions qu’il a ressenties au moment de sa prolongation de contrat avec le RC Lens, Seko Fofana a déclaré :

C’était un moment de grande émotion. J’attendais dans le tunnel en connaissance de cause. Les spectateurs, non. Les lumières du stade se sont éteintes. Les supporters ont sorti leurs lampes de téléphones portables. C’était incroyable. Quand je pénètre sur la pelouse, mes partenaires viennent m’accueillir. Je suis happé par tout ça. À la base, je ne pleure pas. Là, j’ai pensé à eux. À ceux qui voulaient que je reste cet été. Aux autres qui avaient critiqué mon choix de venir à Lens en 2020. C’était un soulagement.

Parcours en sélection

Du fait de sa double nationalité, Seko Fofana avait le choix entre représenter la France et porter le maillot de la Côte d’Ivoire. De 2010 à 2013, le milieu de terrain est passé par les U16, U17, U18 et U19 de l’équipe de France.

Jamais convoqué au sein du groupe senior des Bleus, il décide plus tard de choisir la nationalité sportive ivoirienne. Sa première sélection dans l’équipe de la Côte d’Ivoire date du 11 novembre 2017. Il a jusqu’ici marqué 3 buts en 8 matchs pour les Eléphants.

Les chiffres

Seko Mohamed Fofana est actuellement en très grande forme. Ses performances au RC Lens lui ont permis de faire grimper sa valeur marchande, atteignant 30 millions d’euros.

Evolution de la valeur marchande (via Transfermarkt) :

Juillet 2016Udinese Calcio3 500 000 euros
Octobre 2018Udinese Calcio13 000 000 euros
Août 2020RC Lens10 000 000 euros
Septembre 2022RC Lens30 000 000 euros

Le salaire de Seko Fofana (via Capology.com) :

Salaire par semaine30 000 euros
Salaire par mois130 000 euros
Salaire par an1 560 000 euros

Leave a Reply

Your email address will not be published.